Published On: Wed, Jan 4th, 2012

Conseil municipale d’Angers: le cochon coupable mais pas raciste.

Salam Aleykoum

Le leader angevin du Bloc identitaire, un fonctionnaire de 43 ans travaillant à la préfecture, avait comparu le 21 novembre dernier pour complicité d’entrave au conseil municipal d’Angers. Il avait orchestré, le 8 avril, l’interruption du conseil municipal. Quatre jeunes affublés de masques de cochons avaient fait irruption dans la salle du conseil en jetant des tracts et en scandant : « Pas un sou pour la mosquée. Angers n’est pas une terre d’Islam ! »

Ce lundi après-midi, après six semaines de délibéré, le tribunal correctionnel l’a condamné à 1 500 € d’amende.

L’Association des musulmans d’Angers, qui s’était portée partie civile et avait sollicité une requalification des faits, a été déboutée dans ses demandes. Son avocat, Me Bertrand Salquain, a annoncé lundi faire appel, soulignant que la communauté musulmane était « déçue et choquée » du jugement. « Quel intérêt y avait-il à mener une enquête pour provocation à la haine raciale pour ne retenir au final qu’une infraction mineure ? », s’est-il interrogé.

About the Author

-

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>